Andrée Chedid, son nom est connu de tous et qui ne s’est écrié:  » mais oui cette grande écrivaine, la grand-mère de M » et pour autant qui l’a réellement lu? Et bien, c’est chose faite grâce à une amie qui a eu la délicatesse de me confier un recueil de ses œuvres. Depuis, je parcours son œuvre avec délice, voyage le long de ce merveilleux Nil et entre dans le quotidien de ces hommes mais surtout de ces femmes égyptiennes.
Mon coup de cœur est indéniablement pour  » le sommeil délivré » , récit tragique de cette jeune femme catholique offerte par un père et des frères sans scrupules à un riche négociant qui peu à peu tarira en elle tout amour. Par ce prisme, Andrée Chedid nous ouvre les portes de l’Egypte rural, de la vie de village de ces femmes et de leurs croyances avec une écriture toute orientale, chatoyante et parfois brutale.
Découvrez également « le sixième jour » et le ravage du choléra ou « Néfertiti et le rêve d.Akhnaton » où l’ascension et la chute de la cité Horizon et tant d’autres …