Dans un vieux Paris-Soir daté du 31 décembre 1941, l’oeil de Patrick Modiano est attiré par l’annonce suivante:  » On recherche une jeune fille, Dora Bruder, 15 ans, 1m55, visage ovale, yeux gris-marrons, manteau sport gris, pull-over marron, chaussures sport marron  » Il se lance alors que les traces de cette jeune fille juive, une fugueuse disparue dans la nuit noire de l’occupation.
Faire revivre les lieux et les êtres en procédant à des inclusions dans son propre passé, c’est ainsi que Patrick Modiano au cours des nombreux romans qu’il a écrit, reconstitue des bribes d’une histoire qui se perd au gré du temps qui passe et efface les trace des hommes et de leur travail.
Oubli des êtres qu’une machine de guerre a conduit vers la déchéance et la mort, oubli de ceux wui ont acté leur départ. C’est ainsi une quête désespérée que de les réincarner.
A travers cette enquête, Patrick Modiano cherche Dora, mais aussi son propre père qui se cachait également dans le Paris de cette époque.
Si vous deviez ne lire qu’un roman de Patrick Modiano, lisez celui-ci!