Terese, Mary et Ally, 3 femmes aux destins croisés au centre d’ un trafic où règnent les hommes et l’argent. Femmes sur la plage, premier roman de Tove Alsterdal, auteure suédoise, aborde l’esclavage moderne de Tarifa à Paris et de Lisbonne à Prague. Lorsque l’on choisit un polar aux éditions Babel noir, l’on s’attend dès les premières pages à être tenu en haleine et à ne lâcher le roman que sous la pression de son amant délaissé…Malheureusement, ce polar souffre de quelques longueurs et de personnages presque caricaturaux: le grand reporter américain indépendant, le malien esclave dans le bâtiment, la vacancière suédoise fille à papa ou la femme enceinte parcourant l’Europe à la recherche de son mari poursuivi par des hommes de main… Mais, c’est un premier roman, alors…