« Nous avions continué à marcher. Nous nous étions tous réveillés X années après la fin de notre jeunesse, avec l’impression d’être devenus cruels et scabreux. Il nous restait des choix mais ils n’étaient plus infinis. Le plaisir était devenu une mêlée derrière laquelle l’hystérie guettait. Nous nous étions docilement installés dans un précoce automne de la vie – pas une douce maturation, ni la somptueuse beauté d’un été indien, non, juste une gelée soudaine, un rude hiver avec des congères qui s’accumulaient sans jamais fondre ».
Extrait de ce conte new age et acidulé présenté par Brigitte C. lors de notre rencontre du 19 juin 2015, une jeune femme de 17 ans tombe dans le comas et se réveille 17 ans plus tard. Le monde a changé et ses amis ont eu du mal à passer à l’âge adulte.
Si l’idée est intéressante, la narration et l’écriture sont décevantes et quelque peu brouillonnes.