« Reprenons le fil des événements. Je m’appelle Paris. Je ne suis pas juste un chat roux. Je suis le vieux chat du prodige Sammy Kamau-Williams, c’est son histoire que je vais vous conter si toutefois elle n’est pas encore parvenue à vos chastes oreilles. »
Gil Scott Héron, poète Afro-américain, blues man talentueux prend les traits de Sammy sous les traits de son chat facétieux. Abdourahman A. Waberi, auteur de l’actuelle république de Djibouti, nous offre par cette astuce une biographie de ce Dylan noir et remonte aux racines du blues.
Un père footballeur international délaissant sa famille, une mère aimante, sévère et stricte et une grand mère l’incroyable Lily vont façonner Sammy.
Nous découvrons alors une écriture à la fois naïve et enchanteresse, tendre et drôle, empreinte de culture africaine et entrons dans cette histoire ou ces histoires, cet homme ou ces hommes et femmes.
Comment ne pas rêver alors, être un chat tapi dans cette salle du New Morning un soir de concert de Gill Scott Héron.