“Du haut de son grand âge, elle distinguait la maille qui avait sauté dans le tricot de leur vie commune. Elle avait mis des années à comprendre que, si on ne les prononce pas à point nommé , les mots s’effacent pour toujours . Quand elle avait commencé à discerner ce qui n’allait pas dans sa relation avec Jack, le fil avait déjà été rompu. Le vent l’avait emporté et tout ce qui restait, c’était du vide.”
Mary, femme âgée au passé tourmenté, retourne en Tanzanie avec son fils, homme solitaire qui est le seul à comprendre sa démarche. Partir en paix est son voeu le plus cher, pourtant ce secret qui lui pèse tant risque d’être mis à jour et tout cet équilibre bouleversé.
Corinne C. n’a pas été emportée par l’histoire mais a apprécié les descriptions des décors, des voyages et de la Tanzanie.