Lorsque Oscar, jeune homme modeste, curieux, humble et intelligent ne se doute pas que le son mélodieux d’un orgue échappé de la porte ouverte d’une chapelle du prestigieux King’s College, va faire basculer son destin et lui ouvrir les portes d’un monde jusqu’à ce jour inaccessible. L’organiste prodigieux n’est autre qu’Eden Bellwether, le frère d’Iris, jeune femme dont Oscar tombera amoureux et qu’il accompagnera dans ses recherches sur la personnalité si complexe de ce frêre exceptionnel. Oscar va donc entrer dans ce monde si feutré de la haute bourgeoisie anglaise , entrer dans le cercle fermé des étudiants du King’s College et découvrir ce monde de paraître et de pouvoir. L’écriture, telle une poupée russe, nous tient en haleine de la première à la dernière page.
Ce roman, fabuleusement documenté sur la personnalité narcissique, l’hypnose et la musique comme thérapie, nous intrigue, nous enseigne, nous étonne et nous fait trembler. Si il souffre parfois de quelques longueurs, c’est certainement du au perfectionnisme de son auteur. Ce premier roman, déjà primé ( roman FNAC 2014) promet à son jeune auteur un grand avenir.