« J’ai horreur de l’injustice » ainsi pourrait se résumer de manière absolue la pensée, l’obsession du commissaire Llob dans cette Algérie sanglante des années 90.
Yasmina Khadra réunit sous le titre quatuor algérien, 4 enquêtes, écrites dans le sang et les larmes d’un pays blessé, terrorisé, assassiné où le droit ne semble plus avoir de sens.
La puissance et le courage qu’il a fallu à l’auteur pour puiser aux racines du mal, de cette Algérie tant aimée et pourtant si mise à mal, en prêtant sa plume au commisaire Llob, l’auteur nous fait voyager au bout de l’enfer.
S’entourer de beaucoup d’amour et d’un bon thé avant de se lancer dans l’aventure que représente la lecture de ce quatuor!