« C’est une chose étrange, quand on y pense, que des gens normaux, intelligents, puissent croire à un truc aussi insensé que la religion chrétienne, un truc exactement du même genre que la mythologie grecque ou les contes de fée ».
Si tout semble dit cela serait mal connaître Emmanuel Carrère qui a dans le Royaume cherché à retracer les itinéraires des évangélistes Paul et Luc et ainsi narrer les premiers temps du christianisme.
Ce roman a été apprécié par le club dans tous les Cens, en particulier parce qu’il se lit comme une enquête.