Cinquième roman relatant les enquêtes d’Erica et Patrick, celui-ci nous plonge au cœur de la seconde guerre mondiale, des secrets d’enfance aux ravages du nazisme pour nous conduire des réseaux contemporains d’extrême droite aux historiens en quête de justice. Si le contexte est intéressant et attire notre attention sur la vie d’un village de pêcheur suédois pendant la guerre et sur cette malheureusement trop commune montée de l’extremisme en politique, ce polar manque parfois de rythme et souffre de quelques longueurs. Ceci dit le passé familial se révèle toujours plus complexe qu’il n’y parait…