« Fils, on n’apprend pas tout dans les livres. Le bon sens a encore de beaux jours devant lui. Elzenia et moi, on en avait à revendre ! Et on avait beaucoup d’amour aussi. Une famille a besoin d’amour pour bien fonctionner. »
Cette biographie est présentée par Irène K et retrace la vie merveilleuse et terrible de cet homme, noir, Georges Dowsen ( 1898-2001) dans l’Amérique de la ségrégation. ON s’attache vraiment à cet homme qui nous donne une leçon d’optimisme et joie de vivre, lui qui vécut heureux et entouré jusqu’à ses 103 printemps.