« Lorsque j’ai commencé à voler mon père pour le punir de m’avoir soupçonné, je me suis à voler monsieur Ibrahim. J’avais un peu honte, je pensais très fort, au moment de payer:
Après tout, ce n’est qu’un Arabe!
– Je ne suis pas Arabe, Momo, je viens du Croissant d’Or.
J’ai ramassé mes commissions et suis sorti, groggy, dans la rue. Monsieur Ibrahim m’entendait penser! Donc, s’il m’entendait, il savait peut-être aussi que je l’escroquais. »

Ce cours roman relate l’histoire de Moïse, dit Momo « c’est moins impressionnant », jeune orphelin de mère, élevé sans amour par un père soupçonneux et avare, fait la rencontre de sa vie, en Monsieur Ibrahim l’épicier « Arabe de la rue ». Se nouera alors une amitié intergénérationnelle, interculturelle et interconfessionnelle.
Ce roman fait la part belle à l’enfance et à la spiritualité tout comme l’enfant de Noé ou Oscar et la Dame Rose et chaque relecture, nous offre de nouvelles perspectives.
Touchant, émouvant et profond.