“Justement, ce sont les monstres qui ont le plus besoin d’être aimés ! Ils ont besoin d’un amour très rare et très fort ! De toute manière, reprit-elle après un silence, ce n’est pas vraiment un monstre. Surtout ne crois pas ça. Il existe des choses qui ne sont laides qu’à l’extérieur. Si tu regardais sous la surface, tu les verrais dans leur réalité. Et la réalité, c’est que Baba t’aime beaucoup, il nous aime tous, nous sommes tout son univers et sans nous il n’est rien. Mais sa pensée déforme la vérité et c’est pourquoi on le prend pour un monstre. En réalité il n’est pas odieux. Seulement affreusement malheureux. Comment peux-tu haïr un être aussi malheureux ?”
Sharon Maas, romancière aux multiples et riches origines: Africaine, Amérindienne, Hollandaise et Anglaise, a vécu dans de nombreux pays dont l’Inde, fil conducteur de ce roman que Corinne C. nous fait découvrir.
Trois enfants, Savitri, Nat et Saroj, trois histoires dans trois époques et endroits différents mais un point commun: la société des castes et leurs règles.
Corinne C. aime cette belle histoire de femmes mais regrette une écriture très moyenne.