« – J’enrage! Il va bientôt se produire les élections les plus importantes de l’histoire de France et je ne peux pas voter! Pour l’unique raison que je suis une FEMME!
– A votre bon coeur, princesse!
– Mais personne ne t’empêche de t’exprimer, Olympe! N’es-tu pas femme de lettres?
– Merci ma reine! »

Marie Gouze, plus connue sous le nom d’Olympe de Gouges, femme libre et forte du XVIIIème siècle, décida de s’affirmer, d’écrire, de combattre avec encre et plume les nombreuses injustices de l’époque comme celles du sort des femmes ou de la population noire.
C’est à elle que l’on doit la Déclaration des droits de la Femme et de la Citoyenne (septembre 1791) et rédige le premier article comme suit: »« La femme naît et demeure égale à l’homme en droits ». Elle fit également avancer la cause noire avec ses pièces comme « l’esclavage des nègres ou l’heureux naufrage » qui fut huée lors de la première « l’homme avili par l’esclavage a perdu toute son énergie et les plus abrutis d’entre nous sont les moins malheureux! »
Cet album illustré de Catel et Bocquet nous offre une biographie complète et replacée dans son contexte historique, un graphisme précis, sensuel, le noir et blanc choisit par les auteurs renforcent la portée des planches et nous nous retrouvons sans mal dans un Paris révolutionnaire, littéraire et en pleine mutation.
Une chronologie et des planches représentant les personnages principaux et secondaires contemporains d’Olympe de Gouges complètent parfaitement l’album.
Si vous ne connaissez pas encore cette femme, découvrez-la sans tarder et vous constaterez que les femmes fortes et libres sont intemporelles.