« Vers le début de ma thérapie, Alexandra m’avait prié de prendre une feuille de papier et de dresser sur deux colonnes la liste de ce qui allait bien et de ce qui n’allait pas dans ma vie. Dans la colonne de ce qui allait bien, j’avais écrit :
1/ Réussite professionnelle.
2/ Aisance financière.
3/ Bonne santé.
4/ Stabilité conjugale.
5/ Enfants lancés sans encombre dans la vie adulte.
6/ Domicile agréable.
7/ Voiture épatante.
8/ Autant de vacances que j’en ai envie.
Dans la colonne de ce qui n’allait pas, je n’avais rempli qu’une ligne :
1/ Je me sens malheureux la plupart du temps.
Quelques semaines plus tard, j’ai ajouté ceci :
2/ Douleur au genou. »

Brigitte C. a lu avec délectation ce roman relatant les petits bonheurs et grands malheurs de Lawrence Passmore, scénariste de sitcoms, très à l’écoute… de lui-même. Il cherchera alors dans différents thérapeutes, la solution à ces maux. David Lodge de son humour so british nous décortique sans pitié des médias sous une ère Thatcher où la place de la justice ne fut pas toujours de choix.